VACCINATION DU CHAT, CONTRE QUELLES MALADIES ET QUAND?

représentation 3D du virus du typhus du chat

LE TYPHUS OU PANLEUCOPÉNIE FÉLINE:

 Le Typhus est du à un virus de la famille des Parvovirus. Cette maladie peut toucher les chats de tout âge. L’issue de la maladie est malheureusement souvent fatale (entre 50% et 90% des cas selon l’âge de l’animal et le moment de prise en charge par le vétérinaire).

Les symptômes observés sont ceux d’une gastro-entérite sévère avec notamment de la diarrhée pouvant contenir du sang, vomissements, douleur abdominale ainsi qu’un abattement marqué. Les vomissements ainsi que la diarrhée conduisent rapidement à la déshydratation de l’animal. Si une femelle gestante est infectée par le virus cela conduit à des malformations fœtales et/ou un avortement.

Le virus responsable du Typhus est un virus très résistant dans le milieu extérieur et la contamination se fait par  simple voie nasale ou orale. Ainsi le virus peut être transporté sous vos chaussures et contaminer ainsi votre animal même si ce dernier ne sort pas.

Il existe une vaccination efficace pour protéger votre chat contre le Typhus. La vaccination est recommandée dès l’âge de 2 mois mais elle peut être commencée à n’importe quel âge. Le protocole consiste en deux injections à un mois d’intervalle la première année puis un rappel tous les ans.

 

LE CORYZA DU CHAT:

Les agents responsables du Coryza du chat sont un Herpesvirus, un Calicivirus ainsi que des Chlamydias.

Ces agents sont très résistants dans le milieu extérieur et un contact direct par morsure ou griffure n’est pas nécessaire pour transmettre la maladie. Ainsi tous les chats peuvent être touchés par le Coryza aussi bien les chats vivant dehors que ceux vivant en collectivité ou même ceux qui ne sortent pas du tout.
 

Les symptômes apparaissent entre 2 et 5 jours après la contamination. Les symptômes peuvent être multiples allant d’une hyperthermie à des symptômes respiratoires avec une toux, ou encore des écoulements oculaires ou nasaux, une perte d’appétit, des ulcères buccaux peuvent également apparaitre. Le Coryza peut rapidement se compliquer, en effet un chat a besoin de sentir ses aliments avant de manger, ainsi si ses voies respiratoires sont obstruées le chat peut rapidement présenter une anorexie totale voir même arrêter de s’abreuver.

Les chats fragiles et particulièrement les chats immunodéprimés (atteints de la leucose ou du FIV) peuvent développer des formes très sévères du Coryza.

Comme pour le Typhus il existe une vaccination contre le Coryza et les deux vaccins sont réalisables en même temps. Nous vous conseillons de vacciner tous les chats même ceux qui ne sortent pas et ce dès l’âge de deux mois. Le protocole est identique à celui du Typhus avec deux vaccinations à un mois d’intervalle la première année puis des rappels annuels. Là encore il n’y a pas d’âge limite pour commencer la vaccination mais nous vous la conseillons la plus précoce possible.

 

coryza forme oculaire

LA LEUCOSE (FELV):

La leucose est causée par un virus: le virus leucémogène félin. Pour se transmettre la leucose nécessite un contact rapproché de chat à chat. En effet la contamination se fait par voie sexuelle ou sanguine (rapport sexuel, mise bas, morsure). On estime à l’heure actuelle qu’environ 10% de la population féline est porteuse.

Les symptômes peuvent être variables allant de la simple fièvre à une anémie irréversible, au développement de tumeurs en passant par une simple extinction de voix, une mauvaise cicatrisation, etc… Le délai d’apparition des symptômes est également variable allant de plusieurs jours à plusieurs années. Il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement de la leucose en revanche nous disposons d’une vaccination efficace pour prévenir cette maladie.

 Etant donné  le mode de transmission la vaccination des chats ne sortant pas et n’étant jamais en contact avec d’autres chat n’est pas indispensable. Toutefois          prudence il suffit d’une morsure ou d’un rapport sexuel isolé.

 

Le protocole vaccinal est le suivant: deux vaccinations à un mois d’intervalle la première année puis des rappels annuels. La vaccination peut être commencée dès l’âge de deux mois.

Attention à ne pas confondre la Leucose avec le sida du chat ou FIV qui correspond au virus de l’immunodéficience féline c’est à dire l’équivalent chez le chat du SIDA humain et vis à vis duquel il n’existe ni traitement ni vaccination.

LA RAGE:

La rage est due à un rhabdovirus qui se concentre dans la salive des animaux porteurs de rage. Cette maladie est transmissible à l’Homme ainsi toute morsure doit être surveillée.

Les symptômes apparaissent en 15 à 30 jours chez le chat. Que ce soit chez l’Homme, le chat ou le chien il n’existe aucun traitement de la Rage mais il existe une vaccination préventive efficace. Il existe deux formes de rage chez le chat, la forme « furieuse » qui correspond à l’image classique du chat enragé qui est agressif et bave énormément et la forme « muette » qui correspond a une paralysie des muscles de la mâchoire.

Il n’y a plus de cas de rage autochtone en France en ce qui concerne les animaux domestiques. Toutefois certaines personnes ramènent illégalement des animaux de pays où la rage est endémique et qui peuvent transmettre la rage à votre animal. Attention tout animal suspecté d’avoir été en contact avec un animal reconnu enragé et qui n’est pas vacciné est susceptible d’être euthanasié. C’est pourquoi nous vous recommandons la vaccination si votre chat est en contact régulier avec d’autre animaux. Le protocole vaccinal de protection contre la rage consiste en une unique injection annuelle qui ne peut être réalisée avant les 3 mois révolus de l’animal mais pour pouvoir être vacciné contre la rage la loi stipule que votre chat soit identifié.