Le syndrome urinaire félin (SUF) ou affection du bas appareil urinaire (ABAU) regroupe un ensemble d‘affection de l’urètre et de la vessie chez le chat.

 

 -Symptomatologie:

chat_pipi_wcQuelle que soit la pathologie en cause les symptômes sont souvent identiques et peuvent être: un léchage de la sphère uro-génitale, une douleur lors des mictions, du sang dans les urines, des mictions de petites quantités en dehors de la litière, des mictions très fréquentes avec un chat qui passe sont temps à aller et venir à la litière.

Si vous constatez que votre chat n’arrive pas du tout à uriner il s’agit là d’une réelle urgence car une obstruction urinaire peut être fatale.

Ce syndrome regroupe des pathologies très fréquentes et parfois très graves chez le chat qui sont:

 

 

-Les cystites idiopathiques ou interstitielles:

L'obésité favorise l'apparition de troubles urinaires chez le chatil s’agit d’une inflammation de la paroi vésicale. Les causes des cystites idiopathiques sont comme leur nom l’indiquent encore mal déterminées, en revanche il existe des facteurs de risques qui sont eux bien connus qui sont: l’obésité, le manque d’exercice, le stress, une litière pas assez changée, l’alimentation et une trop faible prise de boisson.

 

 

 

-Les infections urinaires:

il est très rare d’observe une infection urinaire simple chez le chat (c’est à dire sans cause sous jacente). En revanche les infections urinaires dues à des cristaux, une infection de l’utérus ou autre sont plus fréquente. Lors de suspicion d’une infection urinaire il est conseillé de réaliser un prélèvement d’urine afin de l’envoyer au laboratoire qui isolera le germe responsable et proposera alors un antibiotique adapté.

 

-Les cristaux urinaires:

cristaux de struvites au microscope

cristaux de struvites au microscope

il en existe deux types principaux chez le chat: les struvites et les oxalates de calcium. Ces derniers se forment dans la vessie provoquant un dépôt dans cette dernière (on parle alors de sablose urinaire). Leur présence peut générer une inflammation vésicale et/ou une infection urinaire.

 

 

Lorsqu’un amas de cristaux s’engage dans l’urètre il peut provoquer « un bouchon » et bloquer alors toute émission d’urine. Le chat est alors en obstruction urinaire et il s’agit d’une véritable urgence.

Les facteurs de risques varient très discrètement d’un type de cristaux à l’autre et on retrouve parmi eux: une alimentation trop riche en minéraux, l’obésité, des urines trop concentrées parce que le chat ne boit pas assez, le pH urinaire et les infections urinaires chroniques. En ce qui concerne les cristaux d’oxalate de calcium il existe également des races prédisposées qui sont: les Hymalayens, les Persans, les Main Coon.

-Les calculs vésicaux:

les calculs se forment suite à l’agglomération de cristaux urinaires. Ils sont observables à la radiographie ou encore à l’échographie selon leur taille. Etant donné leur mode de formation, les facteurs de risques sont les mêmes que ceux des cristaux. Il faut plusieurs semaines à plusieurs mois pour qu’un calcul puisse se former.

-Les tumeurs vésicales:

elles peuvent obstruer les voies urinaires et provoquer des saignements dans les urines. Leur diagnostic passe par l’échographie, l’analyse d’urine ou encore l’analyse histologique après exérèse.

Bien que chaque affection nécessite une prise en charge adaptée par votre vétérinaire, un certain nombre de mesure d’hygiène de vie et d’aménagement de l’environnement de votre animal sont indispensables quelles que soit l’affection en cause:

 -Comment prévenir au mieux le S.U.F:

Fontaine à eau

Fontaine à eau

Augmenter la quantité d’eau bue: soit en mettant à disposition une fontaine à eau, en filtrant l’eau et ce tout particulièrement à Caen où l’eau est très calcaire, en ajoutant une alimentation humide type sachets fraicheurs, etc…

 

 

 

 

 

balle disponible à la clinique

balle disponible à la clinique

Favoriser l’exercice afin d’éviter l’obésité et l’ennui:utiliser des balles distributrices de croquettes, mettre des jouets  disposition, veiller à ce que le chat dispose de postes d’observation en hauteur…

 

 

 

 

 

Administrer une alimentation adaptée afin d’éviter l’apparition de cristaux ou de les dissoudre s’il est déjà trop tard.

Votre vétérinaire saura vous conseiller au mieux en fonction de la pathologie de votre animal.

Veiller à la propreté de la litière. Lorsque vous avez plusieurs chat il est recommandé d’avoir au moins autant de litière que de chat.